Fauré (1845-1924)

Description de cette image, également commentée ci-après

Gabriel Fauré, par Paul Nadar en 1905.

Gabriel Fauré, né à Pamiers (Ariège) le 12 mai 1845 et mort à Paris le 4 novembre 1924, est un pianiste, organiste et compositeur français.

Élève de Saint-Saëns et de Gustave Lefèvre à l’École Niedermeyer de Paris, il est d'abord maître de chapelle de l'église de la Madeleine à Paris. Il en assure plus tard les fonctions d'organiste, titulaire du grand orgue. Il est ensuite nommé professeur de composition au Conservatoire de Paris, puis directeur de l’établissement de 1905 à 1920.

Il est l’un des plus grands compositeurs français de la fin du XIXe et du début du XXe siècles.

Les plus beaux morceaux de Gabriel Fauré

Célèbre compositeur français, Gabriel Fauré nous a laissé une œuvre remarquable et très riche. Je vous propose de découvrir ensemble et d’écouter les plus beaux morceaux de Gabriel Fauré !

 

 

Pavane

La Pavane est sans doute l’une des œuvres les plus connues de Gabriel Fauré. Composée en 1887, en l’honneur de la comtesse Greffulhe qui fut sa protectrice, La Pavane, danse lente, était destinée à de petits orchestres pour instruments à vent et cordes. De nombreuses autres orchestrations existent, pour quatuor à cordes, pour orgue… Fauré ajouta également plus tard un chœur pour compléter la partition.

C’est cette dernière version que je vous propose d’écouter, interprétée par l’Orchestre de Paris sous la direction de Paavo Jarvi :

GABRIEL FAURE Pavane for Orchestra & Mixed Chorus PAAVO JARVI

Le Requiem – Pie Jesu

Avant d’être compositeur, Gabriel Fauré était d’abord organiste, maître de chapelle à la Madeleine, à Paris. Cette fonction le conduisit à composer un certain nombre d’œuvres religieuses, parmi lesquelles la célèbre Messe de Requiem. Cette pièce figure certainement au rang des plus beaux morceaux de Gabriel Fauré. Même si je ne peux que vous conseiller l’écoute complète du Requiem, voici pour commencer un premier morceau, le Pie Jesu. Camille Saint-Saëns, qui fut l’un des maîtres de Fauré, lui écrivit au sujet de la composition de ce dernier : « Ton Pie Jesu est le SEUL Pie Jesu, comme l’Ave verum corpus de Mozart est le SEUL Ave verum« . Comparaison flatteuse !

Voici le Pie Jesu interprété par l’ensemble baroque de l’Orchestre symphonique de Londres, l’un des plus prestigieux qui soit.

Requiem in D Minor, Op. 48: Pie Jesu

Après un rêve

Tendre et délicate, cette mélodie fait partie d’un ensemble de trois pièces vocales de Gabriel Fauré, publiées en 1878. Œuvre de jeunesse, ce poème musical raconte un rêve romantique et le dur retour à la réalité quand disparaît la nuit.

Fauré: Après un rêve

La Sicilienne

Cette œuvre pour orchestre est issue de Pélleas et Mélisande, suite musicale composée par Fauré en 1898 pour accompagner la pièce éponyme. Très célèbre, cette Sicilienne a souvent été arrangée pour des ensembles musicaux plus réduits.

Je vous propose d’écouter une version pour flûte et piano, interprétée par Emmanuel Pahud et Eric le Sage.

Sicilienne, Op. 78 (arr. for flute and piano)

Requiem – In Paradisum

Pour terminer cette sélection des plus beaux morceaux de Gabriel Fauré, je vous propose de revenir à son Requiem dont la richesse musicale est incontestable. Dernier mouvement de l’œuvre, In Paradisum est chanté lors du déplacement du cercueil du défunt de l’église vers le cimetière. Il symbolise la montée de l’âme vers le paradis.

Laissez-vous à votre tour emporter par ce splendide morceau, mais tâchez après votre écoute de vous retrouver les deux pieds sur Terre !

Requiem, Op. 48: VII. In Paradisum

  • Britten (1913-1976)

    Edward Benjamin Britten (1913-1976) est un compositeur, chef d'orchestre, altiste et pianiste britannique. Il est souvent considéré comme le plus grand compositeur britannique depuis Henry Purcell.
  • De Marzi (1935- )

    Comme compositeur, il a écrit, paroles et musique, une centaine de pièces chorales. Son œuvre la plus célèbre, Signore delle cime, a été traduite dans de nombreuses langues et chantée dans le monde entier.
  • Fauré (1845-1924)

    Gabriel Fauré est considéré comme le maître de la mélodie française.
  • Mendelssohn (1809-1847)

    Mendelssohn, un génie méconnu
  • Mozart (1756-1791)

    Mozart, un compositeur de génie ... pas si classique !
  • Rutter (1945- )

    L'œuvre de John Rutter est avant tout marquée par ses compositions pour chœur.
  • Schubert (1797-1828)

    Son répertoire comprend plus de six cents "Lieder", composés sur des textes des plus grands poètes de la langue allemande.
  • Verdi (1813-1901)

    Certains de ses thèmes sont depuis longtemps inscrits dans la culture populaire comme « La donna è mobile » de Rigoletto, le « Brindisi » de La traviata, le « Va, pensiero » de Nabucco ou la « Marche triomphale » d'Aïda.